Son objectif stratégique est de renforcer l’implication de la population environnante du parc dans la conservation et le développement intégré, à travers les buts opérationnels ci-dessous, à un horizon de 10 ans :

  • Un plan stratégique de conservation communautaire spécifique au Parc est élaboré et mis en œuvre ;
  • Les Conseils de Gouvernance de Conservation Communautaire (CGCC) sont opérationnels dans tous les territoires du parc ;
  • Des réalisations de développement (infrastructures, agroforesterie, activités génératrices de revenus) sont mises en œuvre en partenariat avec le Parc dans les zones d’intervention prioritairement retenues ;
  • Les équipes de sensibilisation et de formation visant un effet multiplicateur sont opérationnelles dans toutes les collectivités situées dans les zones d’influence du parc ;
  • Les conflits récurrents ont diminué.

Ce renforcement passe par :

  • Des séances de sensibilisation en tenant compte du point de vue des différentes parties prenantes (autorités politico-administratives et militaires, communautés locales, etc. en respectant les spécificités liées aux peuples autochtones),
  • L’amélioration des conditions socio-économiques des populations, la mise en place d’activités génératrices de revenus et d’infrastructures communautaires (écoles, structures sanitaires, eau et hygiène, assainissement, routes de dessertes agricoles),
  • La collaboration avec les Conseils de Gouvernance de Conservation Communautaire (CGCC) mis en place avec le soutien de l’ICCN.